Follow

20minutes.fr/faits_divers/2383

"Selon Le Monde, un policier de la DGSI​ aurait revendu des informations « sensibles » sur le darknet sous le pseudo « Haurus ». Lors de sa garde à vue, ce brigadier de police a reconnu les faits, après avoir expliqué que ses motivations étaient financières. Il était interdit bancaire jusqu’en 2020, et faisait l’objet d’une procédure de surendettement."

Sign in to participate in the conversation
ecurie.social

ecurie.social is one server in the network